Connectez-vous S'inscrire


Inscription à la lettre d'information

Derniers tweets de Carl Lang
Carl LANG : Gestation pour Autrui: Il semble nécéssaire de rappeller qu'un enfant n'est pas une marchandise.
Carl LANG : Après l'élection de Macron, des journalistes zélés comparaient le président de la république à Bonaparte. Bonaparte… https://t.co/7jDTLnHLtU
Carl LANG : La loi de 2017 relative à la sécurité publique se révèle déjà insuffisante et inadaptée. Face aux agressions physiq… https://t.co/XWFXI5XKGq

Derniers tweets
LePartidelaFrance : 13e Marche pour la vie en direct ! 17h30 : aux journalistes qui demandent un chiffre il est répondu 220 000... Oui… https://t.co/N0NObQYHOY
LePartidelaFrance : Loi sur l'immigration : le grand décryptage de la démographe Michèle Tribalat La politique d'immigration d'Emmanuel… https://t.co/yWNtJG1fMd
LePartidelaFrance : Galette des rois à Ollioules dans le Var le 20 janvier Galette des rois à Ollioules dans le var en présence du prés… https://t.co/2HOGu6qL8w

Partager ce site



L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        



Loi travail : une mesurette dérisoire


Rédigé le Lundi 11 Septembre 2017 à 18:25 | 0 commentaire(s)

A la veille des premières manifestations orchestrées par la gauche et l’extrême gauche contre les ordonnances Macron, le Parti de la France déplore le caractère artificiel à la fois des mesures gouvernementales mais aussi des réactions d’hystérie syndicale qu’elles suscitent.


Une fois de plus, le gouvernement est dans la posture. Il est sans doute légitime de vouloir réformer le code du travail et de le simplifier. Légitime également de souhaiter refonder les conditions du dialogue social. Mais une « loi travail » digne de ce nom, au moment où 10 % de nos compatriotes connaissent les affres du chômage, consisterait avant tout à sortir la France de sa bureaucratie socialiste, à briser les carcans qui étranglent nos entreprises – en particulier les petites et moyennes -, à redonner aux Français le goût et les moyens de la responsabilité, de l’initiative et de l’ambition économique tout en permettant à l’État de développer les stratégies industrielles et sociales nécessaires à la réussite française et à notre cohésion nationale.
 
Par ailleurs le Parti de la France rappelle la nécessité d'établir une politique de préférence nationale à l'embauche, de patriotisme social et de régulation du commerce international. 
 
Ni les ordonnances du gouvernement, ni les réactions claniques des syndicats ne sont à la hauteur des enjeux.



Nouveau commentaire :


Publicité





Tarif Adhésion

Pourquoi et comment faire un don